À propos du CHAC

La charte du CHAC : "Pour un développement culturel local durable"

Charte

Démocratie

Espace de démocratie, le CHAC permet aux citoyens de se rencontrer afin de définir et mettre en œuvre des projets culturels communs.

Transversalité

Le CHAC mène des actions culturelles globales qui permettent aux associations de se mettre en projet, ensemble, autour de thématiques transversales. Ex : "Semaine sans Ecran".

Réseautage

Le CHAC construit un réseau de citoyens actifs dans le secteur culturel. Ce réseautage facilite, notamment, les partenariats/collaborations, une cohérence dans le calendrier culturel global, …

Culture pour tous

Le CHAC considère que la culture n'est pas l'apanage d'une élite mais bien un merveilleux outil d'émancipation et d'engagement destiné à tous.

Volontariat

Le CHAC est un vivier de citoyens actifs "volontaires", acteurs de changement. Il préconise de veiller à l'épanouissement des bénévoles et au renouvellement de ce vivier.

Soutien

Reconnu par la FWB dans le cadre du décret de l'éducation permanente, le CHAC bénéficie de quotas, subsides et autres soutiens qu'il veille à mettre à disposition des associations culturelles locales.

Supra-communalité

Dans un soucis d'ouverture et d'efficacité, le CHAC préconise de concrétiser des partenariats avec les communes voisines pour tout projet culturel d'envergure plus large.

Présentation

Le CHAC est une association reconnue dans le cadre du décret de l’éducation Permanente. Il est composé de citoyens désireux d’évoluer ensemble dans un projet culturel local global défini collectivement.

Parmi ces citoyens actifs, on retrouve :

  • Des passionnés de théâtre, de musique, de cinéma,
  • Des artistes plasticiens, comédiens, chanteurs, musiciens,
  • Des historiens,
  • Des amoureux de la nature, du patrimoine,
  • Des défenseurs de la famille, de l'environnement, des pays en voie de développement,
  • Des gourmets,
  • Des voyageurs,
  • Des jeunes en projets,
  • Des conteurs,
  • Des hommes et des femmes solidaires…

«Le CHAC existe parce que nous désirons que le public soit acteur de la vie culturelle locale ; parce que nous sommes convaincus que l'on ne subit pas la culture : il faut la vivre ; parce que nous désirons une réelle participation du plus grand nombre ; parce que nous désirons une culture de qualité, riche de nos diversités.»

Le CHAC compte actuellement une cinquantaine d’entités culturelles actives à Herve. Il collabore avec des entités sociales (Maison de jeunes, asbl Télé-Entraide, asbl Le Toit, PCS…) ainsi qu’avec les écoles afin de toucher le plus grand nombre.

Il représente pas moins de 800 bénévoles.

L'équipe

Les membres du Conseil d'Administration du CHAC :

  • Guy Daron, président
  • Marc Breuer, représentant de l'asbl "Al Mizwete"
  • Robert Fabry
  • Anne Closset
  • Guy Simonis

Un représentant de chaque entité culturelle membre du CHAC est invité à participer aux réunions de projets et aux assemblées générales. En fonction de l’élaboration des projets, des groupes de citoyens spécifiques sont constitués.

Permanentes et animatrices : Marie-France Arnold et Emmanuelle Ruwet

Historique du CHAC

1969-1990 : Le CHAC, promoteur d'activités culturelles

Le CHAC a vu le jour le 14 octobre 1969. Association de fait, son objet est alors de promouvoir la culture et les loisirs à Herve par des activités de diffusion (cinéma, concerts, théâtre français et en wallon…), des activités d'animation, des stages d'initiation à la photographie, des ateliers (danse, bandes dessinées,…), des expositions d'artistes locaux. Les salles investies étaient alors : La Mélomane, le Palladium (devenu Espace de l'Hôtel de Ville), le Stella, les locaux de la place Albert 1er et la salle de l'Institut Providence.

1977, date de fusion des communes. C'est alors que le CHAC, en plus de ses objectifs de diffusion et d'animation, cherche à unir des comités du Grand Herve autour d'un projet commun. Il s'agit d'opérations de développement communautaire.

1986, le CHAC étend son champ d'action à la promotion du tourisme et de l'environnement. Il s'agit alors d'améliorer l'accueil touristique et de faire connaître le bocage par des promenades, un guide de la vie touristique à Herve.

Le CHAC se soucie aussi, avec la collaboration de la Ville de Herve, de fournir du matériel aux comités associés.

1991-1998 - Le CHAC, Groupement de Comités dans une démarche d'Education Permanente.

Le 19 septembre 1991, un CHAC "nouvelle version" voit le jour...

Il se met en asbl et est reconnu comme "locale culturelle indépendante" dans le cadre du décret de l'Education Permanente de 1976. L'action et la participation des citoyens à la vie culturelle prend pleinement son sens dans un cadre d'éducation permanente : le CHAC nouvelle formule met un point d'honneur à promouvoir la vie culturelle dans une démarche collective. Cette démarche prend corps dans "l'union des comités" autour de la bannière CHAC.

1994-1999 - création d'une asbl "phare" au sein du CHAC.

En 1994, la Ville de Herve inaugure un nouvel espace culturel « l’Espace de l’Hôtel de Ville », actuellement renommé "Espace Georges Deschamps". Cette salle comprend 194 places et apporte de nouvelles perspectives pour les comités culturels herviens. L’ asbl « La Scène du Bocage » voit le jour afin d’assurer des programmations théâtre et cinéma complètes dans ce nouvel espace. Cette association rentrera naturellement au sein du Chac.

1999 -2011 - Le CHAC, véritable groupement d'éducation permanente.

En 1999, le CHAC installe ses bureaux Galerie La Neuve aux côtés de l’asbl La Scène du Bocage. Il engage également une animatrice qui permet de faire le lien entre les comités, le public, les instances…

Un travail de communication se met en place : édition de brochures-programmes, mise en place du site internet du CHAC… mais aussi des services aux comités et au public : la billetterie, les contacts avec la presse…. ou encore, un travail administratif qui fait le lien entre le terrain et les instances provinciales, la Communauté Française…

2011 - Installation des bureaux du CHAC au Point Culture, Place de l'Hôtel de Ville 18 à Herve.

Situé au centre de Herve, le Point Culture a pour vocation de constituer un espace de rencontre de citoyens et de construction de projets culturels. Il abrite les bureaux du CHAC et de La Scène du Bocage (asbl chargée de la programmation théâtre, cinéma à l’Espace Geirges Dechamps et de l’organisation du Festival de Théâtre de Rue). Il comprend également des espaces de réunions.

Le Point Culture est ouvert au public, aux bénévoles et à toute personne concernée par la vie culturelle locale.

2014 - Semaine sans Ecran, 1ère édition

Le concept de la Semaine sans Ecran est simple : proposer à la population d’expérimenter une semaine sans écran (ni TV, ni ordi, ni tablette…) et de rejoindre des « lieux vivants », à Herve et dans les villages. Les associations et les artistes locaux se mobilisent afin de proposer à tous, des espaces culturels et de rencontre à Herve et dans les villages. 

En 2014, un week-end culturel fut organisé afin de promouvoir l’action Article 27.

Succès ! Auront participé à cette action, 40 associations culturelles et sociales, 20 artistes plasticiens, 15 groupes "scènes". Le public atteint est évalué à 4500 personnes.

2016-2020 - Un plan d'actions pour le CHAC

Sur base d'une large consultation des acteurs culturels, le CHAC a planifié son action pour les 5 années à venir.

Il s’est fixé pour objectifs : la consolidation du groupement, la promotion du bénévolat et l'ouverture aux communes avoisinantes.

Ce chantier de 5 ans nécessite :

  • la création et l’adoption d'une nouvelle charte du CHAC reprenant les principes fondamentaux du groupement. Cette charte est visible sur notre site internet.
  • la mise sur pied de projets fédérateurs (En avril 2016 : « Semaine Tous en Campagne », en octobre 2016 « Semaine sans Ecran-2ème édition »...) et de rencontres citoyennes.
  • le développement de diverses actions qui favorisent l'accès à la culture pour tous (Coordination locale de l'action Article 27, organisation d'activités intergénérationnelles, expos d'artistes et d'associations à l'EGD et au Point Culture...)
  • et, bien entendu,  un travail de communication global et efficace accompagné de services spécifiques aux associations (billetterie, relais subsides...)

Statuts du CHAC

L'association a pour but de :

  • promouvoir et encourager le développement socio-culturel, dans son sens le plus large et ce, dans la région;
  • susciter l'organisation des manifestations socio-culturelles;
  • accorder son parrainage aux activités culturelles locales;
  • favoriser, en matière socio-culturelle, les contacts entre l'initiative privée et les pouvoirs publics;
  • développer l'action associative visant l'analyse critique de la société, la stimulation d'initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l'exercice des droits culturels, environnementaux. Cet objet est assuré par la promotion de la démarche d'éducation permanente au sein de la coordination culturelle.